Poisson d’Avril

Poisson d’Avril

L’origine du poisson d’avril est-elle un canular ?

Sans doute peut-on le croire quand on voit toutes les histoires inventées à ce sujet.
Les explications sont parfois si fantaisistes qu’elles semblent elles-mêmes constituer des canulars de 1er avril !

Une vision chrétinne du 1er avril ?
On a souvent dit autrefois que les cadeaux absurdes du 1er avril, un jour proche de Pâques et de la période d’emprisonnement du Christ avant sa Crucifixion, évoquaient la dérision avec laquelle ses geôliers se moquaient de lui : une couronne d’épine au lieu d’une couronne d’or, une branche en guise de sceptre, des moqueries au lieu des courbettes des courtisans…

Il faut cependant avouer que cette explication semble peu crédible, la date de Pâques fluctuante n’imposant pas celle du 1er avril.

Le 1er avril, un faux jour de l’An Certains journaux continuent à affirmer, cette année encore,
que le 1er jour de l’année était le 1er avril jusqu’en 1564, date à laquelle un édit a fixé le début de l’année au 1er janvier.
Les traditionnels présents de Nouvel An auraient donc été désormais offerts le 1er janvier tandis que des malicieux se seraient mis à donner des « cadeaux pour rire » à l’ancienne date, au 1er avril.

L’explication semble intéressante… à ceci près que le 1er avril n’a jamais été le premier jour de l’année !
A l’époque romaine, l’année débutait le 1er mars, ce qui explique les noms de certains mois : octobre qui veut dire huitième (du latin octo), novembre qui veut dire neuvième, décembre qui veut dire dixième.
Elle a ensuite débuté le 1er janvier, puis le 25 décembre (anniversaire de la naissance du Christ), puis le 25 mars (neuf mois plus tôt, c’est-à-dire à la date anniversaire de l’Incarnation du Christ) puis à Pâques. Mais le choix définitif et obligatoire du 1er janvier comme début d’année date effectivement de 1564.

Certains essaient de maintenir cette explication de « faux Nouvel An » en indiquant que les cadeaux étaient distribués pendant une semaine, du 25 mars jusqu’à ce fameux premier avril. Une affirmation aussi fragile qu’une arête de sardine… d’autant plus qu’aucun historien ne peut assurer que les poissons d’avril aient bien débuté en 1564.

Et d’abard, pourquoi un poisson ?
Et puis, pourquoi ces cadeaux fantaisistes de Nouvel An auraient-ils pris la forme d’un poisson que l’on accroche dans le dos des victimes ?
On raconte parfois que ce serait parce que le soleil entre à cette période de l’année dans le signe astrologique du Poisson. Une explication guère plus fiable que votre horoscope du matin !
En effet, si la connaissance des signes astrologiques fait partie maintenant de la culture populaire, ce n’était pas le cas il y a quelques siècles : le savoir de quelques érudits ne peut expliquer ce vaste mouvement de facéties et de blagues !

Alors ? L’explication serait-elle aussi insaisissable qu’une anguille ? aussi difficile à pêcher que le monstre aquatique du Loch Ness ?
aussi incroyable que la sardine du port de Marseille ?… En fait, elle coule de source comme l’eau des rivières :
le 1er avril a tout bonnement été pendant de nombreux siècles la date généralisée de la fermeture de la pêche en eau douce en France, pour permettre le frai (ponte des oeufs).
Pour les taquiner, on offrait alors aux pêcheurs des poissons de mer séchés (comme des harengs) ou des arêtes. Poisson d’avril ! Et les malicieux ont bien vite élargi le champ de leurs victimes et de leurs plaisanteries !

Pour les Jeunes !
Le poisson d’avril Informe-toi Viens colorier Viens t’amuser Bricolage Chansons, comptines, poèmes Des images Des histoires de poissons…

Pour les Adultes
Cyber Carte : Envoi de canulars humoristiques par e-mail, 1er avril…

**********************

Amicalement: Denis

Les commentaires sont clos.